08/05/2006

LE MAL

ce n'est pas parce que la douleur se tait qu'elle en est moins funeste.

 

j'ai lu cette phrase l’autre jour en écoutant l'émission «ça se discute». le sujet portait sur la douleur physique, les maladies chroniques

ceux qui me connaissent savent que j'en ai bavé un coup sur le sujet!

au fil des ans, j'ai eu la délicatesse de tenir mes proches à l'écart de mes sautes d'humeur dues à la douleur...

J'ai appris à m'évader dans ma tête...

je suis rapidement devenue très douée avec la visualisation!

je m'installe à l'écart des gens et j'attend que ça passe... je m'isole pour me protéger d'une folie à venir...

la crise peut parfois durer 2 jours... parfois plus... rarement moins...

 

ma douleur date d'il y a 9 ans.

ma pire période de crise est habituellement au printemps...

mais cette saison, la douleur s'est tue!

et depuis, j'ai peur j’angoisse!

je sais que c'est illogique mais une partie de mon cerveau s'attend toujours à ce que la douleur reprenne.

je sais que je ne suis pas guérie... que je ne le serai jamais...

je voudrais juste que cette peur me lâche pour enfin pouvoir vivre normalement, sans panique... croire que si elle n'est pas là ce printemps, c'est que j'aurai été assez forte pour l'écraser!!

pourquoi pas tiens?!

je peux bien rêver :))))))

22:56 Écrit par Beltane | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

doux songe Et si c'était vrai. Comme dirait Marc Levy
Que l'été soit sans douleur

Écrit par : mimi | 11/05/2006

Les commentaires sont fermés.