02/11/2005

COUP DE FOUDRE

je suis sur la piste de danse

je lève les yeux

il arrive

je ne l’attendais plus ou plutôt je n’y croyais pas

nos regards se croisent et restent suspendus plusieurs secondes

la chaleur de la pièce monte, la lumière s’intensifie

je sens ma vie basculer

des papillons envahissent mon ventre

je sais maintenant que je peux danser


 

15:39 Écrit par Beltane | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

*sourire* merci de nous avoir fait partagé ce bien joli texte...

Écrit par : edg@rs | 02/11/2005

Les commentaires sont fermés.